Soit le coût total (HT) en millions d’euros de la rénovation du stade Bollaert-Delelis (38 000 places) de Lens dans le cadre de l’Euro 2016. Livrée dans l’indifférence quasi générale le 18 décembre dernier, l’enceinte rénovée ne renferme pas que des bonnes surprises.

Malgré ses tribunes couvertes, les spectateurs peuvent être trempés lorsque le vent vient balayer la pluie. Une question d’inclinaison de la nouvelle toiture, selon La Voix du Nord. Elle laisse en effet s’engouffrer sous elle les bourrasques de vent et fait retomber l’eau sur certains spectateurs. Un problème qui touche plus particulièrement les occupants de la tribune Lepagnot, notamment les VIP et autres partenaires. C’est ballot.

Que faire ? Des réponses sont attendues dans les prochains jours puisque deux réunions sont programmées. Difficile voire impossible de toucher à la structure. Autre point non négligeable : qui paiera la facture ?

Pour mémoire, la rénovation aura donc coûté 70 millions d’euros (hors taxes) financés conjointement par la Région (25 M€), l’agglomération Lens-Liévin (12 M€), le Département du Pas-de-Calais (10 M€), l’Etat (12 M€) et le RC Lens, maître d’ouvrage, par le biais d’un emprunt auprès de la Région (11 M€).