L’opérateur télécoms Telefonica a obtenu les droits exclusifs de retransmission télévisée en Espagne des matches de la Liga pour la saison 2015-2016 en échange de 600 millions d’euros. Alors que la nouvelle saison débute seulement dans un mois et demi, il était temps.

Outre les rencontres d’un des championnats les plus suivis et les plus cotés de la planète football, au sein duquel évoluent entre autres Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, lesquels se partagent le Ballon d’Or depuis 2008, ce contrat couvre également les matchs de Coupe d’Espagne (la Coupe du Roi). A la suite de son rachat de Canal+ Espagne, Telefónica doit proposer une partie des droits à ses concurrents.

L’accord a mis du temps à être trouvé compte tenu des différents contrats signés entre clubs et diffuseurs ainsi que du projet de mutualisation des droits TV. En effet, Mediapro détenait les droits nationaux et internationaux de 38 clubs et Telefonica ceux de 4 clubs dont le FC Barcelone. Pour débloquer la vente, Telefonica et Mediapro ont accepté de céder les droits à la ligue espagnole de football (LFP). La LFP a attribué les droits nationaux à Telefonica pour 600 millions d’euros pour la saison. Seulement 12 millions de plus que le contrat précédent (588 millions en 2014/15), mais il s’agit d’un accord transitoire avant la vraie négociation. A partir du mois d’octobre, la LFP devrait proposer aux diffuseurs un nouvel appel d’offres pour les saisons 2016-17 à 2018-2019, avec cette fois-ci les droits des clubs centralisés.

Concernant 2015-2016, Telefonica diffusera en exclusivité (avant la cession à des concurrents) 9 matchs de Liga par journée (un match de Liga de moindre intérêt est soumis à une diffusion en clair) ainsi que le championnat de seconde division et une grande partie de la Coupe du Roi.

Mediapro de son coté, obtient les droits internationaux de tous les clubs de première et de deuxième division pour la saison prochaine. Le montant n’a pas été communiqué mais il devrait s’approcher de 600 millions d’euros également. Une hausse spectaculaire. Les droits internationaux rapportaient 230 millions d’euros lors du précédent contrat. Cette acquisition par Mediapro est une bonne nouvelle pour beIN Sports. Des liens étroits existent entre les deux sociétés. D’ailleurs, Mediapro codétient le nouveau bouquet espagnol beIN Sport avec le groupe qatari. De là à imaginer une annonce prochaine de la cession des droits de la Liga pour la France à beIN Sports, il n’y a qu’un pas…