Les clubs touchent les dividendes de l’Euro 2016. L’UEFA a distribué 150 millions d’euros à 641 clubs. Cent millions ont été distribués aux clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour l’Euro 2016 (51 matchs), les 50 millions restants ont été répartis entre les clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour la phase de qualification (329 matchs). Pour les matches de qualification, une moyenne de 3.536 euros a été versée à un club chaque fois qu’un de ses joueurs faisait partie de la liste de 23 joueurs d’une équipe nationale, qu’il joue ou non. Le nombre définitif de clubs et les montants distribués ont été décidés après la finalisation des dispositions financières concernant l’événement en France, précise l’UEFA.

Premier bénéficiaire de ce système : la Juventus Turin. Le club italien a reçu près de 3,5 millions d’euros en contrepartie de la participation de ses joueurs à l’Euro 2016. La Juve (3,48 M€) devance de peu Liverpool (3,39), Tottenham (3,07) et Manchester United (2,99). Suivent le Bayern Munich (2,89), puis le Real Madrid, Arsenal et Barcelone. Les clubs français ayant le plus bénéficié de ce mécanisme sont le Paris SG (1,34 M€), Lyon (1,13) et Monaco (0,9).

En comparaison avec l’Euro 2012, le montant a été augmenté de 50 millions d’euros. Pour l’Euro 2020, un montant total minimal de 200 millions d’euros devrait être distribué (8 % des recettes brutes de la phase finale).
Le Top 10

1. Juventus Football Club : € 3 484 875,38 €
2. Liverpool FC : € 3 394 511,33 €
3. Tottenham Hotspur FC : € 3 066 138,48 €
4. Manchester United FC : € 2 997 731,85 €
5. FC Bayern München : € 2 898 339,94 €
6. Real Madrid CF : € 2 524 835,57 €
7. Arsenal FC : € 2 463 222,34 €
8. FC Barcelona : € 2 352 693,90 €
9. AS Roma : 2 124 904,29 €
10. Southampton FC : 2 094 099,34 €