La FIFA a jugé que la Fédération australienne (FFA), mise en cause pour avoir offert des cadeaux à des membres de la FIFA, notamment des colliers de perles, a dans le cadre de la candidature de l’Australie à l’organisation du Mondial 2022, n’avait commis aucune faute.

Le gouvernement australien avait lui aussi blanchi sa Fédération, une commission d’enquête gouvernementale avait conclu que ces accusations étaient sans fondement, après avoir examiné les livres de comptes de la FFA.

Ces cadeaux étaient symboliques et constituent une pratique courante, a souligné Ben Buckley, président de la Fédération, qui a entamé une procédure en diffamation contre le journal qui avait révélé l’affaire.