Le Panama pourrait être exclu des qualifications pour le Mondial 2014 si ses dirigeants sportifs ne mettent pas fin à leurs conflits internes. Les responsables panaméens ont jusqu’en janvier pour régler leurs conflits.

Le pays dispose de deux comités olympiques. L’un présidé par Miguel Sanchiz, reconnu par le CIO mais pas par la justice panaméenne et le second dirigé par Miguel Banega, non reconnu par le CIO mais par la justice locale. Cette situation a conduit en 2006 le CIO à suspendre le Panama de toutes compétitions.