Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a profité de son voyage en Tunisie pour annoncer que tous les pays africains (à l’exception de l’Afrique du Sud) auront accès gratuitement à la Coupe du Monde 2002.

En pratique donc, ils n’auront pas à payer les droits de retransmission de l’épreuve.