Le Russe Alisher Usmanov, président de la Fédération russe et de la Confédération européenne, a été élu à la tête de la Fédération internationale d’escrime (FIE) au détriment du sortant, le Français René Roch.

Adversaire historique de M. Roch, qui était à son poste depuis 1992, M. Usmanov, 55 ans, battu en 2004 lors des précédentes élections, l’a emporté par 5 voix d’écart, 66 à 61. Il avait réussi cette année, lors d’une réunion du comité exécutif de la FIE en septembre, à fédérer nombre de pays, notamment tout le bloc américain, derrière sa candidature présentée comme celle du changement. Dans son programme, le nouveau président insistait en effet sur la nécessité de mondialiser l’escrime, traditionnellement dominée par les Européens, et d’augmenter le nombre de ses pratiquants en rendant notamment le spectacle plus attractif. Le tout dans le but de maintenir la place de cette discipline aux jeux Olympiques après les avertissements du Comité international olympique.

D’origine ouzbèke, M. Usmanov, l’un des plus riches oligarques de Russie, est également depuis février 2008 l’un des principaux actionnaires du club de football d’Arsenal.

Avec cette défaite de René Roch, la France perd son dernier président d’une Fédération internationale d’un sport olympique.