Les handicapés mentaux participeront à nouveau aux Jeux Paralympiques, à Londres en 2012. Le handicap mental, qui avait été intégré dans quelques disciplines aux Jeux Paralympiques d’Atlanta (1996) et de Sydney (2000), avait été exclu de ces Jeux à la suite d’une tricherie de l’équipe espagnole de basket-ball. Finaliste à Sydney, elle avait intégré deux valides, dont un journaliste qui a dénoncé le scandale. Or, les règles internationales prévoient que pour concourir comme handicapé mental il faut avoir un quotient intellectuel inférieur ou égal à 75.

A Londres, les handicapés mentaux seront présents dans trois disciplines, la natation, l’athlétisme et le tennis de table, sport dans lequel la France figure dans le top cinq mondial du sport adapté.

La Fédération française du sport adapté (FFSA) compte 42.000 licenciés dans 50 disciplines, dont 115 sportifs de haut niveau regroupés dans cinq pôles à Paris (basket-ball), Reims (athlétisme), Poitiers (natation, tennis de table) et Wattignies (football).