Jean Gachassin a été réélu sans surprise pour un deuxième mandat de quatre ans à la présidence de la Fédération française de tennis (FFT).

Seul candidat en lice, Jean Gachassin, qui avait succédé en février 2009 à Christian Bîmes, lequel occupait le poste depuis 16 ans, a été adoubé lors de l’assemblée générale élective. La seule liste en lice Etre sport – FFT 2016 a recueilli 85 % des suffrages.

Jean Gachassin, 71 ans, a dressé les grandes lignes de son nouveau mandat. Sur le plan sportif, il entend gagner un tournoi du Grand Chelem, des médailles aux Jeux olympiques, la Fed Cup, la Coupe Davis, tout en appelant à l’évolution de la Direction technique nationale (DTN), notamment en matière de formation des plus jeunes. Il a également souligné que la modernisation de Roland-Garros serait le fil rouge du prochain mandat. La pérennité du succès de notre Fédération passe par celui du tournoi, et donc par la réussite du projet de modernisation de notre stade, a-t-il souligné.