Le Comité international olympique (CIO) commémore le Congrès de 1981 à Baden-Baden. Un événement qui allait marquer l’institution.

Ce XIe Congrès du CIO avait marqué un tournant, il avait constitué le début de la +révolution Samaranch+, indique l’actuel président du CIO Jacques Rogge lors de la cérémonie anniversaire. Juan Antonio Samaranch avait été élu un an avant, et c’était la première occasion pour lui de mettre en oeuvre ses idées, précise Jacques Rogge.

Il a rappelé qu’à cette époque le CIO traversait une période délicate, un an après le boycott des Jeux olympiquess de Moscou par une soixantaine de pays, et trois ans avant celui des Jeux de Los Angeles. Les fondements financiers de l’institution étaient encore fragiles et peu de villes étaient volontaires pour organiser les Jeux. Los Angeles avait ainsi été la seule candidate pour ceux de 1984.

Le Congrès de Baden-Baden, dont le thème était Unis par et pour le sport, avait voté la fin de l’amateurisme des athlètes aux JO. Des sanctions plus lourdes avaient été adoptées contre le dopage, et une Commission des athlètes avait été créée. Un programme marketing avait été adopté et les bases d’une séparation Jeux d’hiver-Jeux d’été avaient été posées.

Depuis le congrès initial, en 1894 à Paris, le CIO a tenu 13 Congrès. Le dernier en 2009 à Copenhague.