C’est un comble. Le Grand Prix de natation de Bordeaux, prévu début avril et qui regroupe traditionnellement les meilleurs nageurs français, est annulé en raison de problèmes techniques. Aucun bassin susceptible d’accueillir la compétition n’est disponible !

Les organisateurs sont contraints d’annuler cette compétition après une série de complications, comme les travaux de rénovation de la piscine Judaïque, qui accueille traditionnellement l’épreuve, indique Marc Lafosse, président de la section natation des Girondins de Bordeaux. Cette 36e édition de la compétition n’a pas pu trouver refuge dans une autre piscine bordelaise, la plage d’une autre enceinte ne pouvant supporter le poids de la tribune qui y aurait été installée.

En outre, les dates prévues pour la compétition (du 1er au 3 avril) ne permettaient que difficilement la réunion des athlètes français, une semaine seulement après les championnats de France de natation, poursuit M. Lafosse.