Cent-vingt postes pour les disciplines à 10 m, quatre-vingts pour le 25 m et autant pour le 50 m. D’ici 2009 ou 2010, le stand national voulu par la Fédération française de tir (FFTir) devrait être inauguré sur le plateau de Satory ou sur l’ancien site du stand du régiment 5e génie, à Versailles (Yvelines) selon le voeu du président, Michel Bâtonneau. La fédération, qui regroupe près de 130.000 licenciés, devrait mettre une somme très importante dans la construction du site et fera tourner la boutique toute seule, sans aides des collectivités, avec l’embauche de deux ou trois personnes pour l’entretien, selon son président.

Avec le vélodrome, la base d’aviron et de canoë-kayak et la piscine, le stand de tir fait partie des quatre projets du dossier de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux olympiques de 2012 qui devraient aller à leur terme, malgré l’échec de la candidature.