Match West Ham-Tottenham ouvert - Sport.fr Pro

Les clubs de football de West Ham et de Tottenham restent les deux seuls candidats en lice pour la reprise du stade olympique après les Jeux de Londres de 2012, ont annoncé vendredi les organisateurs.

West Ham s’est associé avec le quartier londonien de Newham pour présenter un projet qui a l’avantage de conserver la piste d’athlétisme, souhait du mouvement olympique.

Le stade, situé à Stratford, dans l’est de la capitale britannique, passerait de 80.000 places en configuration olympique à 60.000 et pourrait accueillir, outre des matches de football, des réunions d’athlétisme et des concerts.

Le maintien de la piste n’entre pas en revanche dans les plans de Tottenham, allié à l’entreprise AEG, déjà gérante de la 02 Arena, palais des sports et centre de loisirs utilisé notamment pour le Masters de tennis.

Traditionnellement, les stades de football anglais sont dépourvus de pistes d’athlétisme, accusées de nuire à l’ambiance, les spectateurs étant installés trop loin du terrain, particulièrement derrière les buts.

Les Spurs ont par ailleurs un autre projet de construction d’un nouveau stade sur le site de White Hart Lane, dans le nord de Londres, qu’ils occupent depuis 1899.

Les Hammers jouent eux à Upton Park depuis 1904.

Le Olympic Park Legacy Company (OPLC), chargé de la reconversion des sites olympiques après les Jeux de 2012, devrait rendre sa décision au printemps.