La cour d’appel de Californie a confirmé que la vente des Los Angeles Clippers à Steve Ballmer était bien légale.

Les Clippers ne sont officiellement plus la propriété de Donald Sterling. Lundi, la cour d’appel de Californie a donné raison au tribunal de Los Angeles, qui avait entériné la vente de la franchise NBA à Steve Ballmer, ancien directeur exécutif de Microsoft, contre 1,5 milliard de dollar.

Pour rappel, Donald Sterling avait été contraint de vendre les Clippers suite à un scandale sur des propos racistes qu’il a tenu au téléphone. Il avait été piégé par son ex-femme Shelly Sterling, qui avait enregistrée la conversation. Cette dernière a trouvé son intérêt dans cette vente, puisqu’elle détenait une partie de la holding qui détenait les Clippers.