Un nouveau Prost GP se dessine en F1. Arrows et Minardi pourraient ne pas finir le championnat 2002 faute de moyens.

Voilà qui confirme les propos de Max Mosley. Le président de la FIA avait déclaré il y a quelques semaines que deux écuries, au moins, pourraient disparaître dès cette année. Malheureusement pour elle, Minardi est pour une fois en pole position. Pourquoi accorde-t-on plus de chances à Minardi de disparaître qu’aux autres ? Tout simplement parce que c’est son patron qui le dit. L’Australien Paul Stoddart avoue ouvertement (bluff ?) manquer de liquidités pour terminer la saison. Récemment, il a d’ailleurs licencié plusieurs salariés pour réduire les coûts de son entreprise. Et lorsque l’on parle de fin de saison, on est optimiste. Lui-même évoque comme échéance l’échéance de Silverstone : Si nous ne trouvons pas de l’argent, nous n’irons pas plus loin que le Grand Prix d’Angleterre.

Il manque à Minardi, selon Stoddart, l’argent de son classement en 2001. Depuis la liquidation de Prost GP, il espère toujours pouvoir récupérer les Droits TV accordés par la FIA aux dix premières équipes de la saison 2001. Avec quatre points, Prost avait terminé le championnat à la 9e place. Un trésor de guerre estimé à 15,24 millions d’euros. Minardi lorgnait sur cette manne. Paul Stoddart avait même essayé de racheter l’écurie française. Or, la rocambolesque reprise de Prost GP par Phoenix Ltd et les multiples recours ont abouti à un gel du versement de ces sommes.

Le cas Arrows n’est guère meilleur. Tom Walkinshaw, impliqué dans l’affaire Phoenix, cumule les handicaps. On en parle peu, mais le cas Jos Verstappen (viré en début de saison) n’est pas encore réglé. Les ventes de produits dérivés des voitures orange et noir ont baissé aux Pays-Bas. Plus grave, France Telecom, qui affiche des pertes abyssales, doit repenser sa stratégie marketing. Principale partenaire de l’écurie au travers de sa marque Orange (avec les boissons énergétiques Red Bull), France Telecom pourrait se retirer de la F1. Le trou serait de 18 millions de dollars pour Arrows.

Aux deux écuries précédemment citées, on peut en ajouter une troisième : Jordan-Honda. Plus la saison avance et plus il apparaît clair qu’Honda va choisir d’équiper la seule écurie BAR en 2003. Eddie Jordan devra donc se tourner vers d’autres motoristes pour équiper ses monoplaces. Un énorme manque à gagner pour Jordan puisque Honda lui fournit ses moteurs gratuitement cette saison.