Un chiffre : 26. Après vingt-six trimestres consécutifs de croissance à plus de 20%, Under Armour déçoit les investisseurs avec une hausse de seulement 12% au quatrième trimestre. Wall Street n’aime pas ça et l’a fait savoir. En une seule séance, le titre de l’équipementier a dévissé de près de 25% à 21,81 dollars, au plus bas depuis trois ans.

Under Armour, victime d’un ralentissement en Amérique du Nord (son principal marché), a enregistré une baisse de 0,6% de son bénéfice net au quatrième trimestre à 104,9 millions de dollars. Les revenus trimestriels du groupe ont progressé à 1,3 milliard de dollars en fin d’exercice. Enfin, l’équipementier sportif a annoncé le départ de son directeur financier pour des raisons personnelles.

Pour 2017, Under Armour table sur des ventes de près de 5,4 milliards, en croissance de 11 à 12%.