Le Comité international paralympique (IPC) réclame près de trois millions d’euros aux organisateurs des Jeux de Rio. Un porte-parole de l’IPC, Craig Pence, a indiqué à la BBC qu’il était extrêmement déçu que les organisateurs n’aient pas honoré le dernier versement prévu pour les frais de transports de différentes délégations, alors qu’ils avaient déjà tardé à honorer la première échéance.

L’IPC a versé ces quelque 2,8 millions d’euros aux délégations de différents petits pays afin qu’ils puissent couvrir des prêts souscrits pour leur permettre de participer aux Jeux paralympiques dans les meilleures conditions. Selon l’IPC, les organisateurs auraient dû honorer leur dette de 3,4 millions d’euros fin novembre, au plus tard, et ils comptent maintenant sur l’intervention d’Eduardo Paes, maire de Rio. Mais la situation financière des organisateurs ne devrait pas leur permettre d’honorer leur dette dans l’immédiat. Leurs comptes ont en effet été gelés en raison d’impayés et ils attendent eux-mêmes des versements de la mairie de Rio.