L’ancien champion du monde, Luc Leblanc, a annoncé vendredi avoir obtenu devant la justice italienne la condamnation de la fédération cycliste italienne à lui verser la somme de 118.000 euros dans le cadre du conflit qui l’oppose à son ancien employeur, la défunte équipe Polti.

Luc Leblanc, qui a mis fin à sa carrière en 1999, reprochait à la fédération italienne son inertie face aux agissements frauduleux de la société Il Gabbiano (la structure juridique de l’équipe Polti, ndlr).

Le champion du monde 1994 a également assigné devant le tribunal de grande instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis) la fédération française (FFC) et l’Union cycliste internationale (UCI), à qui il demande la somme de 1.500.000 euros, pour les mêmes motifs.

Après son licenciement de Polti en 1999, qui avait marqué la fin de sa carrière, Luc Leblanc n’avait pu se faire verser l’indemnité allouée par les prud’hommes à cause de la liquidation volontaire d’Il Gabbiano.