Bruno Lalande rejoint Repucom et son groupe RSMG Insights, leader mondial des études dans le secteur du sport et du sport business. Précédemment Secrétaire Général Europe / Afrique de Lagardère Unlimited, il est nommé au poste nouvellement créé de directeur de la stratégie EMEA de Repucom.

Agé de 43 ans, Bruno Lalande débute sa carrière en 1993 en co-fondant Acccess Press International (API) un institut d’études média spécialisé en sponsoring et éditorial. En 2000, il intègre la société Kantar Média au sein de laquelle il dirige Kantar Sport et le département étude du pôle Information de Kantar Média. Il intègre Lagardère Unlimited, en novembre 2011 en qualité de Secrétaire Général pour l’Europe et l’Afrique. Spécialiste du marketing sportif, il intervient dans différents cycles de formation dont Sciences Po Paris, HEC et l’ESC Toulouse. Il sera basé à Paris et reportera directement au Chief Operating Officer basé à New York, Jeffrey Stein, qui a rejoint RSMG Insights en janvier dernier. Expert reconnu et très actif dans l’univers du sport et du sport business, selon Paul Smith, le CEO de RSMG Insights (qui comprend également Sport+Markt et IFM Sports), Bruno Lalande arrive pour nous accompagner dans l’accélération de la mise en œuvre de nos solutions ainsi que de la croissance au sein de nos activités.

Je suis fier de rejoindre Repucom et l’équipe RSMG Insights qui disposent des trois clés opérationnelles à succès pour notre industrie : des produits innovants et de grande qualité, une technologie à la pointe et les meilleurs experts locaux dans les nombreux pays dans lesquels nous opérons, commente le principal intéressé, co-auteur du livre Des marques et des mesures, une décennie de Sport business (éditions RLT) et co-fondateur du Groupe Média Sponsoring.fr. La mondialisation du sport est une réalité économique et médiatique, et l’Europe propose certains des meilleurs produits au monde dans notre industrie (…) L’Europe continuera de toute évidence à être l’un des centres névralgiques du sport, estime encore Bruno Lalande. L’industrie du sport a dû s’adapter au contexte de marché et, un parfait exemple de cela est la place croissante accordée au retour sur investissement, à l’analyse et aux études pour valider l’efficacité du sponsoring.